Partitions

Bogoroditsé Diévo

> Retour à la liste...
Compositeur : Julien REYNAUD
Année de création de l'œuvre : 2006
Cette œuvre fait partie d’un Opus choral commandé, sur la proposition de Loïc Pierre, en hommage à Igor Stravinsky et à son Bogoroditsé Diévo, à quatre jeunes compositeurs : François Branciard, Julien Reynaud, Raphaël Terreau et Jean-Louis Thomas.
Le texte, hymne à la Vierge Marie, fait partie de la liturgie orthodoxe. On peut l’entendre au cours de nombreux offices. Il est l’équivalent du « Je vous salue Marie » du rite catholique.

Informations

  • 3 voix mixtes (SAHommes)
  • 3
  • Russe

Texte(s) / poème(s)

Bogoroditsé Diévo d'Igor Stravinsky

Note de l'auteur

Le culte de la Vierge est très présent dans la chrétienté, c’est l’élément qui équilibre une pensée métaphysique dans un corps physique. La Mère qui donne chair au Dieu des chrétiens justifie la place humaine dans les textes sacrés.
Ce fut très émouvant d’écrire une musique sur un texte majeur de la chrétienté qui a déjà suscité tant de magnifiques notes. Le défit était de conserver une tradition orthodoxe très stricte tout en apportant une touche originale accessible au choriste amateur. La pièce se divise en trois parties, la partie centrale est la plus représentative du style russe, des accords consonants mais fortement modulants. La tension harmonique arrive à son paroxysme sur « et béni est le fruit de Tes entrailles » : j’ai souhaité aller plus loin que le sens premier et anticiper sur cet avenir de souffrance du Christ. Tout s’apaise dans le même contrepoint qu’au début, suave et rassurant, comme une mère qui berce son enfant.
 
Julien Reynaud

Biographie

Nom des ensembles ayant créé l'œuvre

Bogoroditsé Diévo, de Julien Reynaud, a été créée, en 2006, par La Cantarelle (45), dans le cadre du 1er Festival de la Voix organisé par la Ville de Châteauroux et le Chœur de Chambre Mikrokosmos, direction artistique : Loïc Pierre.