Quelle rentrée des chœurs : rencontre-zoom du samedi 26 septembre 2020.

Quelle rentrée pour les chœur ? La rencontre via zoom, organisée par le Cepravoi samedi 26 septembre, a permis de rassembler une soixantaine de chefs de chœurs de la région Centre-Val de Loire.

« Prendre des précautions, mais chanter, chanter et chanter » pourrait être le résumé des échanges. Chanter, se retrouver, résister et maintenir ce lien magique, indispensable, au combien utile dans cette période anxiogène. Le programme visait à recouvrir les versants à la fois pratiques, théoriques, psychologiques, médicaux et juridiques de la rentrée. Nous vous résumons ci-dessous les différents point abordés, thème par thème avec les liens ressources qui vous permettront d’en savoir plus.

b

Thème 1 • Résultats de l’enquête : « Chœurs du Centre-Val de Loire : votre reprise »

Les 142 chœurs qui ont répondu à l’enquête déclarent à 80 % qu’ils ont repris leur activité, même si 82 % n’ont pas retrouvé leur effectif.
Le port du masque fait débat et interroge : près de la moitié des chœurs ne savent pas s’ils l’utiliseront.
La question de la salle de répétition s’est posée comme prioritaire : beaucoup ont conservé leur salle habituelle ou répètent dans des églises.
L’organisation de la répétition s’est souvent trouvée modifiée : certains chœurs répètent par petit groupe, alors que d’autres conservent leur effectif complet en s’adaptant : temps de pause allongés, aération de la salle et proposition de repos des chanteurs lorsqu’ils portent un masque.

Bien que les notions de complexité, de contrainte, de frilosité, de prudence, émaillent les nombreux témoignages de chœurs … tous attestent d’une volonté très forte de reprendre les répétitions.

Consultez l’enquête.

Thème 2 : Chanter avec un masque, c’est possible ! avec Magali Lange, chanteuse, chef de chœur, comédienne.

Adaptation, ingéniosité, feeling sont les maîtres mots partagés par Magali, une évidence s’est imposée à elle : il vaut mieux chanter avec masque que ne pas chanter.

« Nous avons animé un mariage avec masque et tout s’est très bien passé » témoigne Magali Lange.

« Seuls les volontaires ont participé. Lors du deuxième mariage, nous avions fait fabriquer des masques « spécial chanteur » : le son est meilleur, la respiration facilitée par une structure qui éloigne le tissu du nez. Ces masques coûtent 5 euros. »

Consultez les informations sur les différents masques abordés lors de la rencontre.

Thème 3 : Les scénarios de reprise : retours d’expérience de deux chœurs de la région.

Antoine Cazé dirige depuis 24 ans La Sarabande à Orléans :
« Le chœur n’a pas chanté pendant le confinement, mais nous nous sommes retrouvés aux jours et heures habituels de répétitions et avons écouté ensemble de la musique chorale que nous commentions ensuite sur le groupe WhatsApp de la chorale. Ces temps d’échanges autour de la musique ont permis de maintenir un lien social très fort. Tous très motivés, nous avons repris les répétitions le 24 juin et abordé la rentrée en confiance. Le chœur a même accueilli quelques choristes supplémentaires ! ».

François Émile, choriste et président du groupe vocal pop The Keystones témoigne d’un arrêt brutal du chœur le 13 mars, en plein projet de Bohemian Rhapsody.
« Nous avons monté notre projet d’une autre manière : en vidéo. Chacun s’est filmé et nous avons produit un clip. Ce temps de confinement a été bien utilisé pour apprendre la technique et certains chanteurs se sont pris au jeu et ont investi dans du matériel son et vidéo. La vidéo est un support valorisant, qui permet de communiquer très largement, en attendant comme tout le monde la reprise des concerts.  

A l’arrivée : 5000 clics sur Facebook.

Personne n’a lâché, ce qui a permis une reprise dans de bonnes conditions.

La salle que nous occupons a exigé que nous rédigions un protocole : masques, distance, aération… nous nous sommes très sérieusement conformés et réorganisés en fonction de ces mesures. »

hjh

Thème 4 : Point juridique.

La responsabilité du président envers ses choristes et en tant qu’employeur, a été abordée avec Jean Vincent, avocat au Barreau des Hauts-de-Seine, spécialiste du droit de la propriété littéraire et artistique et du droit du travail. Ce dernier a expliqué les responsabilités et obligations légales, la différence entre les responsabilités pénales et civiles « Si on n’a pas pris les mesures pour éviter les contaminations, on est en faute ». Code du travail, obligation de sécurité de l’employeur, responsabilité, code de la santé publique… une association qui fonctionne sur la base du bénévolat n’est aucunement exemptée de ces prérogatives.

Les consignes, conseils et rappels à la loi seront à retrouver prochainement

Thème 5 : S’adapter sans subir, avec Christophe Ferveur, psychologue clinicien, psychothérapeute, psychanalyste, chanteur lyrique et professeur de chant.

« L’impact psychologique ne va pas se faire attendre ! On attend un séisme post traumatique et ses effets en termes d’anxiété avec sa kyrielle d’effets secondaires sur le corps, le sommeil ». Christophe Ferveur ne mâche pas ses mots. On le sait tous, mais ses mots sont tranchants.

« On s’est adapté, c’est une évidence, mais la crise dure et les stratégies d’adaptation s’épuisent vite ! »

La solution ? chanter. « Le chant choral est un excellent remède contre le stress, il renforce la musculation et les défenses immunitaires, améliore la confiance en soi, favorise la socialisation. Chanter est un excellent antidépresseur. »

Découvrez le diaporama de Christophe Ferveur

La vidéo de l’intervention de Christophe Ferveur

Le pire : ne pas trouver de solution : les temps de crise sont aussi des temps de création. Il faut à tout prix maintenir la dynamique de groupe.
Ce sont sur ces paroles encourageantes que les débats se sont clos.

Les réactions en cascade des participants ont confirmé l’importance de cette rencontre. Boris Cyrulnik parlerait de résilience : la situation de crise a permis ce genre de rencontre, d’échange, de solidarité, mise en commun des solutions tellement rare en période « normale » où chacun œuvre dans son coin.

Infos pratiques :

• D’autres rencontres seront organisées en début d’année prochaine.

• Retrouvez toutes les ressources mises en ligne sur le site du Cepravoi

Les commentaires sont fermés.