Voyage au Moyen-Âge

Venez découvrir et chanter les première polyphonies du Moyen-Age ! Laudemus* !, un stage avec Antoine Guerber et Raphaël Boulay, les 4 et 5 avril 2020 à Tours (37).

Antoine Guerber s’est initié au chant grégorien lors d’un simple stage. « J’ai découvert tout un monde insoupçonné : des musiques qui ont plus de mille ans, leur contexte historique, des manuscrits, des notations et avant tout la beauté de la voix quand elle chante ces sources de toute notre histoire« .

Au Moyen Âge, l’apprentissage se faisait par répétition. Il n’y a pratiquement pas de partition écrite. Le maître chante et les choristes répètent. Nous allons nous téléporter dans ces conditions. Raphaël Boulay, le chanteur de l’ensemble Diabolus in Musica va procéder de cette façon : il va chanter et les stagiaires vont répéter.

« Moi, je fais en sorte que les personnes chantent intelligent ! C’est à dire que je les emmène au Moyen-Âge : l’histoire, le contexte, la langue… l’immersion est complète. » explique Antoine Guerber.

Et si participer à un stage de chant grégorien était justement fait pour les choristes « pas très à l’aise avec la partition »… Pas de solfège, mais un enracinement profond, une confrontation avec le dépouillement et la simplicité.

« Nous irons puiser aux sources de la polyphonie, savoir et comprendre d’où l’on vient. Les bases de notre culture découlent de cette période fondatrice « .

Un voyage dans le temps qui ne laisse pas indifférent !

« Nous allons travailler sur des choses simples, très fines : la phrase, la mélodie, la prosodie. C’est une musique non rythmée. Se confronter à la simplicité, n’est pas si simple : chanter avec trois notes nécessite beaucoup de finesse. Nous cheminerons ensemble jusqu’au XIIIe siècle« .

Inscription avant le 15 mars pour profiter du tarif Earlybird

En savoir plus sur le stage Laudemus ! Introduction au chant grégorien et aux premières polyphonies du Moyen Age.

En savoir plus sur Diabolus in Musica

*louanges

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.