Partitions

Bogoroditsé Diévo

Bogoroditsé Diévo
Commander l'œuvre

Ecouter un extrait

Documents à télécharger

> Retour à la liste...
Compositeur : Jean-Louis THOMAS
Année de création de l'œuvre : 2006
Cette œuvre fait partie d’un Opus choral commandé, sur la proposition de Loïc Pierre, en hommage à Igor Stravinsky et à son Bogoroditsé Diévo, à quatre jeunes compositeurs : François Branciard, Julien Reynaud, Raphaël Terreau et Jean-Louis Thomas.
Le texte, hymne à la Vierge Marie, fait partie de la liturgie orthodoxe. On peut l’entendre au cours de nombreux offices. Il est l’équivalent du « Je vous salue Marie » du rite catholique.

Informations

  • 7 voix mixtes (SMezAATBarB)
  • 6
  • Russe

Texte(s) / poème(s)

Bogoroditsé Diévo d'Igor Stravinsky

Note de l'auteur

Tous les réservoirs de croches doivent être très expressifs. Dans cette perspective, et afin de ne pas surcharger la partition, j’ai fait le choix de réduire les indications de dynamiques au minimum.

Mesures 25, 27 et 31 : Tout en gardant la voyelle « O » sur le crescendo, penser à la voyelle « A » pour nourrir l’ouverture. En fait, il s’agit plus d’une dynamique traduite par un timbre de plus en plus riche que par l’augmentation du volume sonore. La dernière croche n’est pas appuyée pour autant ; elle garde la légèreté d’une fin de phrase.
Mesure 35 : Pour un effet maximal et vocalement plus accessible, une moitié du chœur fait le crescendo, puis coupe le son sur le piano subito, tandis que l’autre moitié maintient la nuance piano dès le début de la tenue, sauf pour les ténors dont la résolution sur le sol amorce le tutti piano subito.
Mesure 39 : le fa des sopranes est soutenu (mélodie d’origine) et le sol des altos reste discret.
Mesure 40 : la mélodie d’origine correspond au mi des altos et au ré des ténors.
 
Jean-Louis Thomas

Biographie

Débutant le piano à 7 ans, Jean-Louis Thomas fait ses premières armes en composition lors de la création de son Opéra Rock La Traversée en 1999. Après un détour dans le jazz, puis dans la musique vocale contemporaine avec sa participation aux projets de Mikrokosmos, son répertoire de pièces pour piano seul est un retour aux sources. Qualifiant lui même ses créations de « neo romantiques » son inspiration est également nourrie de sa passion pour le 7ème art.
« J'ai toujours eu comme fil conducteur de créer des passerelles entre les genres afin de toucher les sensibilités les plus variées. Les amateurs de jazz ou même de variété sont souvent surpris par mon travail et se laissent emportés dans un univers qu'ils avaient rangé au rayon obsolète. C'est là  l'une de mes plus grandes satisfactions ».

Nom des ensembles ayant créé l'œuvre

Bogoroditsé Diévo, de Jean-Louis Thomas, a été créée, en 2006, par L’ensemble vocal Opus 37 (37), dans le cadre du 1er Festival de la Voix organisé par la Ville de Châteauroux et le Chœur de Chambre Mikrokosmos, direction artistique : Loïc Pierre.